Immobilier en France : quels prix ? Faut-il vendre, acheter, louer

5 octobre 2009 14:43 - Le buzz immobilier

“Entre la baisse des prix et celle du crédit, le moment est peut-être venu de changer de logement. Pour vous aider à vous faire votre propre opinion sur le sujet , latribune.fr lance une opération spéciale immobilier durant tout le mois d’octobre. Vous y trouverez des guides pratiques sur l’achat et la location, les analyses du Crédit Foncier sur le neuf et l’ancien région par région, l’estimation des prix dans 130 villes de France réalisée par Drimki…Malgré tout, vous aurez sans doute encore des questions : posez-les directement à nos experts, au cours des 6 “chats” prévus durant cette opération.”

Immobilier en France : quels prix ? Faut-il vendre, acheter, louer

Articles liés
  1. Immobilier : la baisse confirmée à Paris, - 2 % au T4 2013 “Le prix moyen au m² dans la capitale a reculé de 2 % au 4e...
  2. Immobilier : cailloux et gros sous Cailloux & gros sous, ça fait du bien par où ça passe : l’immobilier, l’enrichissement...
  3. L’immobilier à la lumière des critères architecturaux “Là où les agences immobilières traditionnelles et les nouveaux “chasseurs immobiliers” se contentent de commercialiser...


4 commentaires to “Immobilier en France : quels prix ? Faut-il vendre, acheter, louer”

  1. léon a dit:

    Je ne sais pas pour vous mais chez moi (marseille / quartier la joliette) le nombre de panneaux “à vendre / à acheter) fleurissent de partout. C’est franchement impressionnant. En + mon quartier est censé être le fer de lance du renouveau de marseille… Le nombre de bâtiments à peine terminés ou en cours de construction ont un tas de panneaux … Pour l’immo de bureaux ou d’habitation. C’est un petit peu effrayant même !

  2. mamo a dit:

    Léon, tu veux parler de ces nouveaux quartiers que l’on retrouve dans toutes les villes, du béton, du béton, 3 arbres ici et là, quelques m2 de verdure, pas un commerce, pas d’âme. c’est la même chose près de chez moi, ces nouveaux quartiers ont du mal à trouver des habitants.

  3. fabrou a dit:

    Même observation chez moi : pas ou peu de clients pour ces nouveaux quartiers. Hors de prix (neuf au prix de 2008 …), ne seront viables avant longtemps (commerces, garderies, écoles, etc.)… s’ils le deviennent d’ailleurs, excentrés (à moins de raser des trucs en ville).

    Quelques pistes d’affaires moins mauvaises peut être : démantèlement des casernes … elles sont rasées souvent très bien placées et laissent la place à des logements neufs …)

  4. Marie a dit:

    Ces nouveaux quartiers sont sans âme

Donnez votre avis !